Comment le gps s’est produit ?

gps photo

Le département de la Défense des États-Unis a établi et maintenu le système GPS depuis 1978, bien qu’il ne l’ait déclaré pleinement opérationnel qu’en 1995. Au début, le gouvernement américain a décidé que le système civil recevrait un signal moins précis, avec une marge d’erreur d’environ 100 mètres, tandis que l’armée recevrait un signal dix fois plus précis.

Le GPS est intervenu pour la première fois sur un champ de bataille de la guerre du Golfe (1990-1991), aidant à guider les soldats dans le désert. Mais l’armée américaine avait peu de récepteurs GPS militaires, et pour équiper ses troupes, elle a dû acheter des milliers d’appareils civils.

Ainsi, le Département de la Défense a diffusé le signal le plus précis à tous les récepteurs civils afin de ne pas nuire à ses soldats. Les restrictions, qui sont revenues après la guerre, n’ont pris fin qu’en 2000, lorsque le gouvernement a finalement donné le signal précis à tous.

Bien au-delà de la circulation
Aujourd’hui, le GPS est utile dans pratiquement toutes les situations et professions où il est nécessaire d’obtenir une localisation précise des personnes impliquées, par exemple :
– véhicules de vol et de navigation
– exploitation des ressources naturelles
– expéditions dans les bois ou les grottes
– paysannes
– géologie
– archéologie
entre autres.

Caractéristiques interdites

Actuellement, le même règlement de circulation qui autorise l’utilisation du GPS, interdit l’installation d’équipements capables de générer des images à des fins de divertissement pour le conducteur. C’est le cas des centres multimédia disponibles dans la plupart des voitures neuves.

Ainsi, la loi stipule que si le système est installé à l’avant du véhicule, lorsque le véhicule est en mouvement, il doit être doté d’un mécanisme automatique qui le rend inopérant ou le met en fonction de l’information pour aider le conducteur à se guider, indépendamment de la volonté du conducteur ou des passagers. La non-conformité entraîne des infractions graves au code de la route. En revanche, l’installation pour l’affichage des occupants des places arrière est autorisée.

Il en va de même pour la télévision numérique, qui ne doit fonctionner que dans les mêmes conditions que ci-dessus.